header-object 1
 
.

17 Octobre – 22 Octobre

EXPOSITION

 

LES SITES CULTURELS DE BULGARIE, INSCRITS

SUR LA LISTE DU PATRIMOINE MONDIAL DE

L’UNESCO

 

A l’occasion 40e anniversaire de l’adoption de la Convention du Patrimoine mondial de l’UNESCO

Vernissage - le mercredi 17 octobre, 19h30

 

Sous le Patronage de M. Vejdi Rachidov, Ministre de la culture de Bulgarie

Exposition présente les biens sur le territoire bulgare, inscrits sur la Liste du patrimoine mondial. Les photographies de l’exposition sont réalisées par l’artiste bulgare Ivo Hadjimichev sur demande du Ministère de la culture de la République de Bulgarie

La Bulgarie est parmi les premiers États qui ont adopté dès 1974 la Convention de l’UNESCO, concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. Sur la Liste du patrimoine mondial sont inscrits neuf sites bulgares– sept culturels et deux naturels : L’église de Boyana, Le Cavalier de Madara, La tombe thrace de Kazanlak, Les églises rupestres d’Ivanovo, Le monastère de Rila, L’Ancienne cité de Nessebar, La réserve naturelle de Srébarna, Le parc national de Pirin, Le tombeau thrace de Svechtari.

Ivo HADJIMICHEV est né le 12 septembre 1950 à Sofia1975, Diplômé du « Pool Bournemouth College of Arts ». Spécialisé en photographie. Membre







honoraire à vie de l'Association Royale de Photographie du Royaume-Uni. 1990-94, Adjoint de l'Associated Press. 1995-99, Fondateur du magazine "Now" - "Build éditeur. 1999-2003, Photo rédacteur du magazine « Femme d'aujourd'hui ».2003, Chef de la "Photographie Artistique" à la Galerie Nationale d'Art. Co-fondateur de l'Association des photographes bulgares.





La Convention du Patrimoine mondial à 40 ans

Le 16 novembre 1972, la Conférence générale de lUNESCO, lors de sa dix-septième session, considérant la valeur inaliénable du patrimoine culturel et naturel non seulement pour telle ou telle nation mais pour toute l’Humanité, les menaces qui pèsent sur sa préservation et la nécessité de mettre en place un système international en vue de sa protection efficace, adopte la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. Ce traité international établit pour la première fois l’interdépendance entre les conceptions relatives à la sauvegarde des biens culturels et de la nature et la nécessi de leurs préservations.

En 2012, le monde célèbre le 40e anniversaire de l’adoption de la Convention. Depuis 2008, le Comité du patrimoine mondial délibère de manière approfondie sur l’avenir de la Convention, en

analysant les succès réalisés, mais également les problèmes créés par les nouveaux défis au patrimoine mondial, en recherchant des possibilités pour les résoudre. Les biens culturels et naturels, remarquables par leurs qualités, possédant une valeur universelle exceptionnelle, sont inscrits sur la Liste du Patrimoine mondial sur la décision du Comité à partir des critères adoptés, chaque État partie à la Convention s’engageant à assurer la sauvegarde, la promotion, la présentation et la transmission aux générations à venir des sites du patrimoine mondial.

Après la 36e session du Comité du patrimoine mondial (2012), la Liste du patrimoine mondial comporte 962 sites dont 745 culturels, 188 naturels et 29 mixtes, situés sur les territoires de 157 pays. Le nombre d’États parties à la Convention est de 189.

Inscription à la newsletter

Anti Spam question: Quel est le nom de la capitale de Bulgarie?
Nom, Prénom :
Email:

eunic-logo-110x150.png

 22b0b1_859ddd120c3f4e718f6878e4b36d01a6.png

 logo_offi.gif

Téléchargez le programme ici:

JOURS FÉRIÉS 2018 :

 

Le 1 janvier

Le 3 et le 5 mars

Le 6 et le 9 avril

Le 1, le 6, le 7 et le 24 mai

Le 6, le 22 et le 24 septembre

Le 24, le 25 et le 26 décembre 

fblogo4
 

Copyright © 2015. All Rights Reserved.

Designed by: ALEXANDRE IVANOV