header-object 1
 
.

 

14 Mai 2013 - 12 Juin 2013

EXPOSITION

«LUBEN DIMANOV. SOFIA-PARIS»

LUBEN DIMANOV. Une présence bulgare dans le monde de l'art contemporain

Vernissage, le 14 Mai, 19h00-21h00

A l’occasion de son 80ème anniversaire, du 14 mai au 12 juin, à la Galerie de l'Institut culturel bulgare à Paris, Luben Dimanov présente «Luben Dimanov. Sofia-Paris». Elégance, raffinement et dynamisme. Peintures, dessins, illustrations – toute une vie.

Luben Dimanov

Dans le Nord de la Bulgarie il y a une petite ville qui se nomme Knéja. C'est dans cette ville que naquit, il y a quatre-vingts ans le grand peintre bulgare Luben Dimanov. Le prénom que ses parents lui donnent signifie «aimé».

Les historiens de l'art bulgares: «Luben Dimanov a fait connaitre la Bulgarie par sa modernité bien à lui, qui est aussi une modernité bulgare.»

Luben Dimanov. Autoportrait.

En 1959 Luben Dimanov termine ses études d'art décoratif et monumental à l'Académie des Beaux-arts, dans la classe du professeur Gueorgui Bogdanov. Il a pour compagnons d'autres grands peintres bulgares comme Svetlin Roussev, Yoan Leviev, Dimitar Kirov, Gueorgui Bojilov – l'Eléphant. Il travaille dans le domaine des beaux-arts et des monuments, mais peu après avoir obtenu son diplôme il s'oriente vers le graphisme, l'illustration et le dessin. Luben Dimanov est considéré comme un peintre moderniste, il est une figure emblématique du graphisme bulgare des années 1960 et 1970. Dès 1961 il prend part à des expositions à l'étranger: la Biennale de la Jeunesse à Paris en 1961, 1963, 1965 et les biennales de graphisme à Budapest, Cracovie, Londres, Ljubljana, Moscou, Rome, San Paolo, Florence, Lugano, San Francisco, Ségovie, Heidelberg, Bilbao, Paris, Sapporo.

Luben Dimanov: «Si j'étais transporté dans une galerie les yeux fermés, je ne saurais dire si elle se trouve à Paris ou à Sofia. Mais le public est différent, il a des attitudes différentes. A Londres il préfère les œuvres surréalistes, en France – l'esthétisme. L'auteur se déplace dans les limites d'un sujet, mais il est le seul à en déterminer l'échelle. L'art ne doit pas être imposé, l'art doit communiquer».

 

Sa première exposition individuelle a lieu à Sofia en 1972, puis il expose à Stockholm, Paris, Düsseldorf, Zurich, Lyon, Oslo, Luxembourg, Copenhague, Vienne entre autres. En 1974–1975 il se rend à Londres où il illustre les «Sonnets» de William Shakespeare. Il est contacté par la galerie parisienne «Regard». Invité à y travailler, il s'installe à Paris en 1976, tout en retournant régulièrement en Bulgarie. Dimanov illustre de nombreux livres comme «Alcools» de Guillaume Apollinaire, «La Divine Comédie» de Dante, «Pensées pour moi-même» de Marc Aurèle, «Mes Mythologies» de Stéphane Mallarmé, «Les Fleurs du mal» de Charles Baudelaire entre autres. Il a remporté de nombreux prix de graphisme, peinture, dessin et illustration parmi lesquels: 1960 - médaille d'argent de graphisme à la Première exposition de la Jeunesse; 1964 – prix de l'Union des artistes peintres bulgares pour ses dessins; 1965 – prix pour la technique de graphisme de l’Union des artistes peintres bulgares; 1966, 1967, 1969, 1971 – prix de graphisme et d'illustration d'expositions mixtes; 1974 – second prix d'illustration à l'Exposition internationale du Livre à Moscou; 1986 – prix du Centre international d'art contemporain - Paris; 1989 – prix de peinture et dessin à l'Exposition internationale de Deauville.

Luben Dimanov: «On nait avec des talents qu'il faut développer. Et il faut savoir les déceler. L'homme est son propre instrument».

Les œuvres de Dimanov sont exposées à la Galerie d'Art nationale, la Bibliothèque nationale de France, le musée „Albertina" à Vienne, la Galerie Trétyakov à Moscou, les Galeries nationales de Tbilissi, le Musée des Beaux-arts à Sandria - Italie, le Musée des Beaux-arts de Sicile.

Luben Dimanov. «Il faut du temps pour faire un tableau. Le dessin est immédiat, ce n'est même pas une question de réflexion. Il est né d'un sentiment et il forme la pensée qui suit. En d'autres termes – le sentiment devient une pensée concrète».

 

 

 

Inscription à la newsletter

Anti Spam question: Quel est le nom de la capitale de Bulgarie?
Nom, Prénom :
Email:

eunic-logo-110x150.png

 22b0b1_859ddd120c3f4e718f6878e4b36d01a6.png

 logo_offi.gif

Téléchargez le programme ici:

JOURS FÉRIÉS 2018 :

 

Le 1 janvier

Le 3 et le 5 mars

Le 6 et le 9 avril

Le 1, le 6, le 7 et le 24 mai

Le 6, le 22 et le 24 septembre

Le 24, le 25 et le 26 décembre 

fblogo4
 

Copyright © 2015. All Rights Reserved.

Designed by: ALEXANDRE IVANOV