MAI-JUIN-JUILLET 2013

 

16 Avril – 8 Mai 2013

EXPOSITION

« L’ICONE BULGARE »


 

A l’occasion des Pâques orthodoxes, pour la troisième année L’Institut culturel bulgare à Paris et la Paroisse orthodoxe bulgare à Paris «Saint Patriarche Euthyme de Tarnovo», organisent une exposition d’icônes bulgares. Le début de cette tradition était le 11 mai 2011 avec l’inauguration de l’exposition d’icônes dédiées aux Saints frères égaux aux apôtres Cyrille et Méthode, exposition qui fut retransmise sur France 2. Cette année l’exposition aura pour objectifs de dévoiler le monde inouï de l’icône orthodoxe bulgare à travers les œuvres, réalisées dans les couleurs de l’ancienne tradition chrétienne. Un monde dans lequel l’icône n’est ni image ni idole, mais un dialogue aussi mystérieux que réel entre l’homme et son Créateur. L’exposition présente des œuvres de talentueux iconographes bulgares Angel Radushev, Lora Maleva, Elena Karageorgieva, Yordan Yordanov, Zornitza Ivanova, Maria Mineva, Mladenka Landjeva, Nikolaï Ivanov, Radostina Pavlova.

 

 

Le 8 Mai, 19h30

CONCERT

Quatuor de pianistes VASSILENKO

Programme: Victoria Vassilenko: L.V. Beethoven. Sonate op. 111; I. Maestoso - Allegro con brio ed appassionato; II. Arietta - Adagio molto, semplice e cantabile. Duo Assia et Alexandre Vassilenko: Claude Debussy. Petite Suite: En Bateau, Cortège, Menuet, Ballet. Alexandre Vassilenko: Lyubomir Pipkov. Suite bulgare, op. 2; Lento, Moderato, Allegro ritmico, Andante a la Marche funèbre, Andantino, Allegro molto. Valeria Vassilenko: Béla Bartók. Six Danses populaires roumaines. Alexandre Vassilenko: Bohuslav Martinů. Film en miniature. 1. Tango. 2. Scherzo 3.Berceuse 4.Valse 5.Chanson. 6. Carillon. Valeria et Victoria Vassilenko: W. A. Mozart. La Flûte enchantée. Duo de Papageno et Pamina. Piotr Ilitch Tchaïkovski. Danse de la Fée-Dragée.

Victoria Vassilenko

Victoria Vassilenko est née en 1992. Elle fait ses études à l'Ecole nationale de Musique à Sofia chez la célèbre pianiste bulgare Antonina Boneva, puis chez la prof. Stella Dimitrova-Maystorova. Actuellement Victoria est étudiante à l'Ecole supérieure de musique «Reine-Sophie» à Madrid chez le professeur Dmitri Bashkirov. Elle a remporté neuf premiers prix de concours internationaux en Bulgarie, Italie, Grèce, République tchèque, Royaume-Uni. La pianiste a obtenu le prix spécial et le premier prix aux festivals «Franz Schubert» à Roussé et «Chopin in memoriam» à Varna. E n 2009 - le prix spécial de pianiste de talent au Concours européen de piano de Prague. En 2012 – le deuxième prix au Concours international «James Mottram» à Manchester, Royaume-Uni. Etant boursière de «Musica Mundi» à Bruxelles, Victoria a joué sous la baguette de Maxim Vengerov. Elle est soliste de l'Orchestre Royal de Liverpool, de l'orchestre de Classic FM, de la Philharmonie de Sofia. En avril 2008 Victoria a donné un récital en solo à Vienne et en mai 2010 - un récital à New York, invitée par Philip Simmons, chef de l'orchestre de chambre Lincolnwood à Chicago. Elle a pris part aux master-classes de pianistes mondialement connus Dmitri Bashkirov, Boris Berman et Paul Badura-Skoda.

Alexandre Vassilenko est né à Sofia. Il fait ses études à l'Académie de musique de Sofia chez les professeurs Julia et Constantin Ganev. Actuellement il est maitre de conférences auprès de la chaire de Piano de l'Académie musicale de Sofia et enseigne le piano à l'Ecole nationale de musique à Sofia. Ses élèves ont remporté de nombreux concours nationaux et internationaux. Lui-même, il a reçu des prix aux concours internationaux en République tchèque et Italie. Vassilenko a donné de nombreux concerts et a participé à différents festivals.




Valeria Vassilenko

Valeria Vassilenko est née en 2003 à Sofia. Elle a commencé à jouer à l'âge de 5 ans. Son professeur de piano à l'Ecole nationale de musique à Sofia est Emilia Kaneva. Elle a remporté le Premier prix du 15ème Concours international «Stefan Mokrianets» en Serbie et le Premier prix du 7ème Concours international de piano «Le Classique et le Moderne» à Stara Zagora.



Duo de pianistes Assia et Alexandre Vassilenko

Duo de pianistes Assia et Alexandre Vassilenko. Assia et Alexandre Vassilenko ont fait leurs études à l'Académie musicale de Sofia, dans la classe des professeurs Julia et Constantin Ganev. Pour leurs interprétations en solo ils ont remporté plusieurs prix de concours nationaux et internationaux. Leur carrière de duo de pianistes débute en 1992 г. Ils ont donné de nombreux récitals et ont participé à de nombreux concerts en Bulgarie, Grèce, Italie, Allemagne, Slovaquie, Hongrie, Japon et Etats-Unis. Le duo a participé aux festivals musicaux de «Semaines musicales à Sofia», «Pianissimo», «Nouvelle musique bulgare», Festival of Contemporary Music, Floride. Le duo de pianistes Vassilenko a gagné le Premier prix et le prix spécial «Kodama» au Quatrième concours pour duos de pianistes à Tokyo au Japon, ainsi qu'un diplôme d'honneur au Tournoi international de musique – TIM, à Rome. Assia et Alexandre Vassilenko ont de nombreux enregistrements d'émissions et d'interprétations à la Radio nationale et à la Télévision nationale bulgare.


 

 

14 Mai 2013 - 12 Juin 2013

EXPOSITION

«LUBEN DIMANOV. SOFIA-PARIS»

LUBEN DIMANOV. Une présence bulgare dans le monde de l'art contemporain

Vernissage, le 14 Mai, 19h00-21h00

A l’occasion de son 80ème anniversaire, du 14 mai au 12 juin, à la Galerie de l'Institut culturel bulgare à Paris, Luben Dimanov présente «Luben Dimanov. Sofia-Paris». Elégance, raffinement et dynamisme. Peintures, dessins, illustrations – toute une vie.

Luben Dimanov

Dans le Nord de la Bulgarie il y a une petite ville qui se nomme Knéja. C'est dans cette ville que naquit, il y a quatre-vingts ans le grand peintre bulgare Luben Dimanov. Le prénom que ses parents lui donnent signifie «aimé».

Les historiens de l'art bulgares: «Luben Dimanov a fait connaitre la Bulgarie par sa modernité bien à lui, qui est aussi une modernité bulgare.»

Luben Dimanov. Autoportrait.

En 1959 Luben Dimanov termine ses études d'art décoratif et monumental à l'Académie des Beaux-arts, dans la classe du professeur Gueorgui Bogdanov. Il a pour compagnons d'autres grands peintres bulgares comme Svetlin Roussev, Yoan Leviev, Dimitar Kirov, Gueorgui Bojilov – l'Eléphant. Il travaille dans le domaine des beaux-arts et des monuments, mais peu après avoir obtenu son diplôme il s'oriente vers le graphisme, l'illustration et le dessin. Luben Dimanov est considéré comme un peintre moderniste, il est une figure emblématique du graphisme bulgare des années 1960 et 1970. Dès 1961 il prend part à des expositions à l'étranger: la Biennale de la Jeunesse à Paris en 1961, 1963, 1965 et les biennales de graphisme à Budapest, Cracovie, Londres, Ljubljana, Moscou, Rome, San Paolo, Florence, Lugano, San Francisco, Ségovie, Heidelberg, Bilbao, Paris, Sapporo.

Luben Dimanov: «Si j'étais transporté dans une galerie les yeux fermés, je ne saurais dire si elle se trouve à Paris ou à Sofia. Mais le public est différent, il a des attitudes différentes. A Londres il préfère les œuvres surréalistes, en France – l'esthétisme. L'auteur se déplace dans les limites d'un sujet, mais il est le seul à en déterminer l'échelle. L'art ne doit pas être imposé, l'art doit communiquer».

 

Sa première exposition individuelle a lieu à Sofia en 1972, puis il expose à Stockholm, Paris, Düsseldorf, Zurich, Lyon, Oslo, Luxembourg, Copenhague, Vienne entre autres. En 1974–1975 il se rend à Londres où il illustre les «Sonnets» de William Shakespeare. Il est contacté par la galerie parisienne «Regard». Invité à y travailler, il s'installe à Paris en 1976, tout en retournant régulièrement en Bulgarie. Dimanov illustre de nombreux livres comme «Alcools» de Guillaume Apollinaire, «La Divine Comédie» de Dante, «Pensées pour moi-même» de Marc Aurèle, «Mes Mythologies» de Stéphane Mallarmé, «Les Fleurs du mal» de Charles Baudelaire entre autres. Il a remporté de nombreux prix de graphisme, peinture, dessin et illustration parmi lesquels: 1960 - médaille d'argent de graphisme à la Première exposition de la Jeunesse; 1964 – prix de l'Union des artistes peintres bulgares pour ses dessins; 1965 – prix pour la technique de graphisme de l’Union des artistes peintres bulgares; 1966, 1967, 1969, 1971 – prix de graphisme et d'illustration d'expositions mixtes; 1974 – second prix d'illustration à l'Exposition internationale du Livre à Moscou; 1986 – prix du Centre international d'art contemporain - Paris; 1989 – prix de peinture et dessin à l'Exposition internationale de Deauville.

Luben Dimanov: «On nait avec des talents qu'il faut développer. Et il faut savoir les déceler. L'homme est son propre instrument».

Les œuvres de Dimanov sont exposées à la Galerie d'Art nationale, la Bibliothèque nationale de France, le musée „Albertina" à Vienne, la Galerie Trétyakov à Moscou, les Galeries nationales de Tbilissi, le Musée des Beaux-arts à Sandria - Italie, le Musée des Beaux-arts de Sicile.

Luben Dimanov. «Il faut du temps pour faire un tableau. Le dessin est immédiat, ce n'est même pas une question de réflexion. Il est né d'un sentiment et il forme la pensée qui suit. En d'autres termes – le sentiment devient une pensée concrète».

 

 

 

 

Le 24 Mai, 19h30

A L’OCCASION DU 24 MAI LA FETE NATIONALE DE L’ENSEIGNEMENT, DE LA CULTURE BULGARE ET DE L’ECRITURE SLAVE

CONCERT

DES CHORALES «CANTA LEX», «FLORI CANTI», «ORPHEE», «SARABANDE»

Sous la direction de Tsvetan Dobrev

Programme : Dobri Hristov. «Во Царствие Твоем» - Vo Tsarstvie tvoyem; Dobri Hristov. « Херувимска» - Kheruvimska; Tsvetan Dobrev. «Българска литургия» (Liturgie bulgare); Chanson populaire. «Месечинко льо,грейливка» - Mesetchinko lyo, greylivka; Todor Popov. «Стара са майка ни ложе» - Stara sa mayka ni loje; Chanson populaire. «Китна пролет» Kitna prolet.

Tsvetan Dobrev.

Tsvetan Dobrev. Diplômé de piano, orgue et composition du Conservatoire Supérieur de Sofia, il est titulaire de nombreux prix internationaux de composition. Depuis 1990 il vit en France et enseigne la composition, le piano et le chant dans différents conservatoires. Il a enregistré 4 CD et publié en 2009 «Une synthèse du savoir musical» (Ouvrage en 3 volumes: Editions Archétype 82, Paris, 2007). Tsvetan Dobrev dirige 4 ensembles vocaux: Les Chorales Canta Lex, (la Chorale des avocats du Barreau de Paris), Flori Canti, Orphée et Sarabande. Sur la base d’un programme varié de musique sacrée et profane de différentes époques, styles et en différentes langues, les 4 chœurs sont réunis par le plaisir de découvrir et de chanter des chants bulgares et se produisent fréquemment ensemble ou séparément au profit d’œuvres caritatives.

 

 

Chorale CANTA LEX. Le chœur Canta Lex est composé de 50 chanteurs issus essentiellement des professions juridiques, il fait partie des Associations du Barreau de Paris. Canta Lex répète à l’Eglise écossaise dans le 8ème arrondissement de Paris .cantalex.free.fr

Chorale FLORI CANTI. Créé en 1993 par un petit groupe d’amis à l‘initiative du Docteur Elysabeth Hadjiisky le chœur Flori Canti regroupe aujourd’hui une cinquantaine de chanteurs amateurs. Flori Canti répète dans le 13ème arrondissement de Paris. choeurfloricanti.blogspot.com

Chorale ORPEE. Orphée est le chœur de l'école de musique de Villeneuve la Garenne, il est l'un des ambassadeurs culturels de la ville et s’implique dans les échanges du jumelage avec la ville de Hof en Bavière.

Chorale SARABANDE. La chorale intercommunale de Domont-Bouffémont (Région Parisienne) a été créée en 1979 Sarabande regroupe environ 30 chanteurs qui répètent tous les mercredis soirs à Bouffémont. lasarabande.over-blog.com

 

 

 

 

Hors les murs

Dimanche, le 26 Mai, à partir de 09h00 à 18h00

PIQUE-NIQUE

Au Parc de la Mairie de Morainvilliers, la pelouse à côté de la Salle des Loisirs

Une manifestation, organisée par Madame Hélène Gorgatchev en collaboration avec plusieurs institutions à l’occasion du 24 Mai Fête Nationale de l’enseignement, de la culture bulgare et de l’écriture slave. Cette rencontre dans un cadre champêtre a pour le but de faire se rencontrer les Bulgares dans une ambiance de convivialité et de bonne humeur. Les amis français sont bien venus.

 

Plus d'articles...

Inscription à la newsletter

Anti Spam question: Quel est le nom de la capitale de Bulgarie?
Nom, Prénom :
Email:

eunic-logo-110x150.png

 22b0b1_859ddd120c3f4e718f6878e4b36d01a6.png

 logo_offi.gif

Téléchargez le programme ici:

JOURS FÉRIÉS 2017 :

 

Le 2 janvier 2017 Le 3 mars 2017
Le 14, 15, 16 et 17 avril 2017
Le 1, 6 et 24 mai 2017

Le 6 et le 22 septembre 2017

Le 25, 26 et 27 décembre 2017

 

Tous les samedis et dimanches

fblogo4
 

Copyright © 2015. All Rights Reserved.

Designed by: ALEXANDRE IVANOV