MARS 2014

27 Février 2014 - 27 Mars 2014

 

EXPOSITION

Peintures et lithographies

Milko Bojkov

«RÉCITS FABULEUX»

Du 27 février au 27 mars 2014, le peintre bulgare Milko Bojkov présente son exposition de peintures et de lithographies « Récits fabuleux » dans la galerie de l’Institut culturel bulgare à Paris.

 

 

Milko BOJKOV est né en 1953 à Ressène, Bulgarie. Diplômé en 1978 à l’Académie nationale des Beaux-Arts à Sofia. En 1982 il a séjourné à la Cité internationale des Beaux-Arts à Paris.Il a plus de 100 expositions personnelles en Bulgarie, en Pologne, République tchèque, Slovaquie, Russie, Autriche, Suisse, Luxembourg, Pays-Bas, Suède, Allemagne et en France.

 

Milko Bojkov a participé à des nombreuses expositions collectives et biennales en Bulgarie, États-Unis, Mexique, Venezuela, Brésil, Japon , Malaisie, Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, France, Espagne, Italie, Suisse, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Pologne, Russie, l'ex-Yougoslavie. Il a obtenu des prix en peinture en Bulgarie, Slovaquie, Yougoslavie, Pologne, France, Russie, Japon, États-Unis. Des œuvres de Milko Bojkov appartiennent à la Bibliothèque du Congrès à Washington, États-Unis, le Musée d’art à Portland, États-Unis, à la Bibliothèque nationale François Mitterrand à Paris, à la Galerie de la préfecture Kanagawa, Japon, au Musée d’art contemporaine Szczecin, Pologne, au Musée Nelimarkka - Alayarvi, Finlande, à la Galerie nationale des beaux-Arts à Prague, République tchèque, à la collection Peter Ludwig à Budapest, Hongrie, à la collection Hugo Voeten, Belgique; à la collection Svetlin Roussev à Sofia et à Pleven, à la Galerie nationale des beaux-Arts à Sofia et d'autres.

Hors les murs

Le 17 Mars 2014, 20h00

Théâtre «Odéon», Théâtre de l’Europe

« VOIX DES FEMMES »

Julia Kristeva & Isabelle Huppert

Lecture de «Tandis qu'elle agonise».

D’après « Thérèse mon amour » éd. Fayard 2008.

Adaptation de Julia Kristeva avec la complicité de Laure Adler

 

et la collaboration de Katell Guillou.

Le visage renversé d’une femme endormie, à moins qu’elle ne soit déjà morte de plaisir, bouche ouverte, porte avide d’un corps vide que remplit sous nos yeux un bouillonnement plissé de marbre... Vous vous souvenez certainement de cette sculpture du Bernin, la Transverbération? L’inspiratrice de l’artiste c’est Teresa de Ahumada de Cepeda (1515-1582), en religion Thérèse de Jésus, plus célèbre sous le nom de sainte Thérèse d’Avila. En pleine Renaissance, son amour pour Dieu vibre de l’intensité du beatus venter que connaissait déjà Maître Eckhart. Ses convulsions extatiques en feront une icône somptueuse de la Contre-Réforme. Une possédée à la manière de Dostoïevski, mais baignant dans les eaux du désir, et non dans les larmes, comme Marie-Madeleine, car elle rejoint corps et âme le corps absent de l’Autre. Dans cette pièce de théâtre radiophonique, pensée pour Isabelle Huppert, Julia Kristeva célèbre son amour de Thérèse à partir de l’agonie de la sainte...

 

Julia Kristeva, née en Bulgarie, travaille et vit en France depuis 1966. Elle est écrivain, psychanalyste, professeur émérite à l’Université Paris 7-Diderot et membre titulaire de la Société Psychanalytique de Paris. Docteur honoris causa de nombreuses universités aux États-Unis, au Canada et en Europe où elle enseigne régulièrement. Officier de la Légion d’Honneur, Commandeur de l’Ordre du Mérite (2011), première lauréate en 2004 du Prix Holberg (créé pour remédier à l’absence des sciences humaines dans le palmarès du Nobel), elle a obtenu le Prix Hannah Arendt en décembre 2006 et le prix Vaclav Havel en 2008. Elle est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, parmi lesquels: Pouvoirs de l’horreur (essai sur l’abjection), Soleil noir (dépression et mélancolie), la trilogie Le Génie féminin : Hannah Arendt, Mélanie Klein et Colette, La Haine et le Pardon, ainsi que des romans dont Les Samouraïs, Meurtre à Byzance et le récit Thérèse mon amour. Son œuvre est entièrement traduite en anglais, et la plupart de ses livres sont disponibles dans les grandes langues du monde.

Plein tarif 10€, Tarif réduit 6€

Renseignement: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

http://www.theatre-odeon.eu/fr/2013-2014/evenements/julia-kristeva-isabelle-huppert

Le 21 Mars 2014, 19h30

 

RÉCITAL DE PIANO

de

LILIA BOYADJIEVA – piano

 

Au programme: des œuvres de L. V. Beethoven et de Franz Peter Schubert

 

Les critiques sont sans ambiguïté: “puissante et délicate, maîtrisée et idiomatique”, “concentration sur l'objectif et contrôle dynamique audacieux”, “lecture lyrique, changeante autant que puissante”, “puissance d'expression alliée à de la tension émotionnelle extrême”, originale, inventive, audacieuse, subtile, Lilia Boyadjieva captive, surprend, dérange parfois, mais ne laisse jamais indifférent. Son répertoire s’étend de J.S. Bach - un de ses compositeurs de prédilection - aux créations musicales du 20e siècle, pour lesquelles elle éprouve une affinité particulière – elle a travaillé les œuvres de Samuel Barber, Chostakovitch et la plupart des compositeurs bulgares et grecs de façon exhaustive - en passant par les œuvres classiques, romantiques et postromantiques. Lilia Boyadjieva, a effectué ses études musicales à Sofia, sa ville natale. Elle se perfectionne ensuite auprès de Théodore Gutman au Conservatoire "Tchaïkovski" de Moscou. Lilia est lauréate des concours internationaux Vianna da Motta (Lisbonne), Maria Callas (Athènes), Senigalia (Italie). La pianiste mène une brillante carrière de concertiste, principalement en Europe. Invitée de prestigieux festivals (Montpellier, Auvers-sur-Oise, Sofia, Athènes, Dublin), elle se produit en récitals, en soliste avec orchestre, en musique de chambre. Les radios et télévisions de différents pays diffusent ses concerts à de nombreuses reprises. Pédagogue appréciée, Lilia Boyadjieva a été professeur à l'Académie Musicale de Sofia, à Athènes et à Paris (CNR, Schola Cantorum). Elle donne de nombreuses Master-Class en Grèce, en France et aux USA.

Le label américain ARTEK Recordings a récemment publié ses CD "Autour de la Fugue" – parcours polyphonique de Bach à nos jours – merveilleusement mis en valeur par son talent exceptionnel et Dimitri Shostakovitch – 2ème Sonate, 24 Préludes et 3 Dances Fantastiques.

 

En 2013 elle a organisé le Premier Concours International de Piano "De Bach Au Jazz" à Paris, avec un accent particulier sur tous les styles musicaux de J. S. Bach jusqu'au jazz et l'improvisation, concours qui a eu un très grand succès, avec plus de 100 participants venus de 23 pays.

 

 

www.liliaboyadjieva.com

Le 25 Mars 2014, 19h30

 

PROJECTION DU FILM-COMÉDIE

« ORCHESTRE SANS NOM »

Le film est sous-titré en français. Bulgarie, 1981, 112 ‘

Réalisateur: Ludmil Kirkov

Scénario: Stanislav Stratiev

Avec la participation de: Velko Kanev, Pavel Popandov, Philippe Trifonov, Georgi Mamalev, Georgi Roussev, Katerina Evro, Maria Kavardjikova

 

«L’orchestre sans nom» est l’histoire de quatre jeunes musiciens amateurs Velko, Philip, Pavel et Gosho, qui se réunissent autour de leur grand amour - la musique. De professions différentes, les jeunes hommes décident de créer un orchestre de musique. Toute l’année le groupe se réuni et répète pour leur future tournée au bord de la mer. Leur rêve est de devenir célèbres et de percer dans le milieu musical et cette possibilité de jouer au bord de la mer est idéale. Tout semble en ordre, des concerts programmés dans une station balnéaire moderne et un bel avenir devant eux. Mais une fois sur place les musiciens se rendent compte de la réalité. Après une série des hauts et des bas les jeunes musiciens sont sur le point de renoncer à leurs rêves et de retourner dans leur ville natale, ils se rendent compte que la chose la plus précieuse dans la vie, c'est l'amitié et leur passion pour la musique.

 

La comédie «Orchestre sans nom» est connue pour ces phrases cultes et sa musique originale. Grâce à son scénario et son équipe de comédiens mémorables le film devient l’un des plus préférés des bulgares. Pour la première fois à l’écran sont rassemblé les grands comédiens Velko Kanev, Pavel Popandov et Georgi Mamalev


31 Mars 2014 - 30 Avril 2014

 

EXPOSITION INTERNATIONALE

« L’ART DE L’ICÔNE »

Groupe « IKONA »

Vernissage le 31 Mars 2014 de 18h à 20h30

 

Sous le Haut Patronage de S. E. M. Anguel Cholakov, Ambassadeur de la République de Bulgarie à Paris,

l’Institut culturel bulgare à Paris et la Paroisse orthodoxe bulgare à Paris «Saint Patriarche Euthyme de Tarnovo» organisent une exposition des icônes, dont les auteurs font partie du groupe internationale IKONA.

Avec la bénédiction de Son Éminence Monseigneur Antonii, métropolite bulgare de l’Europe Occidentale et Centrale

Le groupe IKONA est formé d'iconographes enseignant dans des universités européennes. Il essaie de suggérer une interaction avec l'art contemporain, de trouver les possibilités d'utiliser des éléments de l'art laïc. Il ne s'agit pas de créer des icônes contemporaines qui ont rompu le lien avec l'Église, pas plus que de modifier les traditions anciennes. Les membres du groupe IKONA veulent simplement prolonger et enrichir ces traditions. De tout temps les peintres d'icônes ont travaillé sur une représentation figurative du visage du Christ et des saints, permettant d'exprimer l'ethos de l'Église orthodoxe. Les artistes ne se sont jamais contentés décorer les bâtiments d'églises, leur tâche était de dépeindre l'histoire des maisons de Dieu, de représenter dans l'espace des nefs ce qui n'est plus – des évènements du passé, des saints personnages de l'histoire religieuse ou des évènements à venir. L'icône offre à ses admirateurs la possibilité d'expérimenter l'unité de l'Église, la vie et la communion avec le corps du Christ. Voici pourquoi les peintres d'icônes avaient créé un système intégré et entier basé sur la culture hellénique, ses traditions et ses voies de développement. Ce système s'est imposé comme le plus courant au cours du ХХ-ème siècle. Les peintres d'icônes qui l'ont utilisé ne se sont jamais opposés au dialogue avec d'autres traditions culturelles ou artistiques. Ils empruntent de nombreux éléments et solutions artistiques leur permettant d'innover dans leur travail et d'accroître leur fonctionnalité. Il y a de nombreux exemples dans l'histoire des icônes qui prouvent que cet art a toujours été vivace, en mouvement et en expansion. Malheureusement de nos jours nous sommes témoins d'un immobilisme dans la peinture d'icônes des pays orthodoxes, d'une reproduction statique sans créativité des glorieux modèles du passé. Les chefs-d'œuvre d'antan sont repris invariablement, la peinture d'icônes semble incapable de prolonger les traditions incontestables de l'Église, ses visions des différents courants artistiques dans le monde. Nous tous croyons en la tradition orthodoxe et ses fonctionnalités, nous essayons de former les critères qui permettront de décoder et comprendre les chefs-d'œuvre anciens, de mieux expliciter les méthodes des peintres anciens appliquées au dessin, à la couleur et au rythme, pour que nos icônes deviennent un élément intégrant de la tradition et de la vie de l'Église. Les membres d'IKONA sont issus de pays différents mais ils présentent la totalité des traditions dans la peinture d'icônes tout comme leur propre culture locale et leur propre vécu artistique. C'est ainsi que nos rencontres-symposiums et nos expositions deviennent un véritable dialogue entre traditions locales, une chance réelle de créer des ponts entre les différentes modes de penser.Nous espérons que nos efforts permettront d'approfondir la compréhension de l'iconographie orthodoxe traditionnelle et de mieux la développer. G.Kordis


 

Le groupe IKONA est une organisation d'enseignants en arts religieux des universités de pays orthodoxes. Le groupe a été créé en 2009 d'après une idée du prof. Kordis. Il comprend des enseignants de Grèce, de Bulgarie, de Roumanie, de Serbie, de Macédoine et de Russie. À ce jour il a organisé cinq symposiums d'iconographie – à Salonique (Grèce) en 2009, à Iaşi (Roumanie) en 2010, à Saint-Pétersbourg (Russie) en 2010, dans le monastère Novi Valaam (Finlande) en 2011, à Bucarest (Roumanie) en 2012, durant lesquels les membres du groupe participent à des ateliers ouverts pour peindre et discuter sur l'art religieux contemporain. Depuis 2012 le groupe est enregistré juridiquement et ses membres prennent part aux expositions conjointes d'icônes à Athènes (avril 2012), Bitola (septembre 2012), Sofia (octobre 2012), Bucarest (novembre 2012).


 

Les membres


Professeur Dr. George KORDIS. Grèce. Président du groupe Ikona. Enseignant auprès du Faculté de théologie auprès de l'université d'Athènes, Grèce. Le professeur Kordis a fait des études de théologie et d'esthétique de l'art byzantin à la faculté de Théologie de Holy Cross à Boston, États-Unis. En 1991 il obtient son diplôme de doctorat à l'Université d'Athènes sur la théologie de l'icône dans la doctrine du Saint Patriarche Photios. Depuis 2003 il enseigne dans cette même université. Actuellement il est professeur d'iconographie (théorique et pratique) à la faculté de Théologie. G. Kordis est aussi l'auteur de nombreux ouvrages sur l'iconographie chrétienne qui sont traduits en plusieurs langues européennes. Il donne des conférences à l'université de Yale aux États-Unis, à la faculté de Beaux-arts à Cluj Napoca en Roumanie et à la faculté de Théologie de Bucarest, à l'Université pédagogique d'Ukraine, à la chaire d'Arts religieux auprès de la faculté de Théologie de l'Université de Véliko Tirnovo en Bulgarie, entre autres. Prof. Kordis est l'auteur de nombreux ouvrages à sujet profane, il a illustré de nombreux livres. Il est aussi l'auteur de nombreuses icônes et fresques dans des églises au Liban, en Grèce, en Italie et aux États-Unis.


Todor TODOROV. Bulgarie. Vice-président du groupe « Ikona ». Chargé de cours auprès de la chaire d'Archéologie, faculté d'Histoire, Université de Véliko Tirnovo „Saints Cyrille et Méthode“, Bulgarie. M. Todorov enseigne l'Art chrétien et l'Archéologie chrétienne.

Il a fait des études de Théologie à la faculté de Théologie orthodoxe de l'université de Véliko Tirnovo „Saints Cyrille et Méthode“, et fait son master à la faculté de Théologie de l'université d'Athènes. Il enseigne et publie des études du domaine de l'archéologie chrétienne et la théorie de l'art chrétien.


Mihai COMAN. Roumanie. Chargé de cours à la chaire d'Arts sacrés de la faculté de Théologie orthodoxe, Université de Bucarest en Roumanie. Il enseigne les techniques de fresque traditionnelles. Mihai Coman a fait ses études à la faculté de Beaux-arts de l'Université de Bucarest, spécialité Conservation et restauration. Puis il obtient un master de la faculté de Théologie auprès de la même université. Il est actuellement doctorant du professeur Kordis à la faculté de Théologie de l'Université d'Athènes.

Il est l'auteur de nombreuses icônes et fresques murales attestées par la Commission des Arts religieux de la Patriarchie roumaine. Il est membre de l'Union des artistes peintres de Roumanie. Il a peint les fresques de l'église "Saint Grégoire Palamas" à Bucarest.


Dr Vasile TUDOR. Roumanie.Chargé de cours auprès de la Chaire d'Arts sacrés, Faculté de Théologie orthodoxe de l'université „Alexandre Jean Cuza“, Iași, Roumanie ; En 1991 il termine ses études de sculpture à la faculté de Beaux-arts „George Enescu“ à Iași. En 2010 il obtient le titre de docteur. De 1991 à 1998 il travaille dans la restauration d'artefacts en céramique provenant de fouilles archéologiques dans la même université. De 1992 à 1994 il se spécialise dans le domaine de la restauration de métaux, de céramique et de verre au ministère de la Culture à Bucarest. Depuis 1996 il est membre de l'Union des artistes peintres de Roumanie. De 1998 à 2004 il est chargé de cours de peinture murale à la chaire „Peinture murale“ de l'université de Iași. Depuis 2004 il enseigne à la chaire d'Arts sacrés de la faculté de Théologie orthodoxe d’Iași. Il participe à de nombreuses expositions mixtes, à des forums nationaux et internationaux.


Dr Vania SAPOUNDJIEVA. Bulgarie. Enseignant à la chaire „Arts religieux“ de la faculté de Théologie orthodoxe auprès de l'Université de Véliko Tirnovo „Saints Cyrille et Méthode“, Bulgarie. Elle a étudié l'iconographie à l'université de Véliko Tirnovo où elle obtient son diplôme de master en 1998, suivi d'un doctorat dans le domaine de l'art post-byzantin en 2007. En 2010 elle suit une spécialisation post-doctorat dans le domaine de l'art chrétien à l'université Aristote en Grèce. Depuis 2008 elle est chargée de cours en iconographie dans la chaire "Arts religieux". Elle a publié des ouvrages scientifiques sur l'art post-byzantin. Elle a peint de nombreuses fresques et icônes en Bulgarie et à l'étranger.


Dessislava IVANOVA. Bulgarie. Chargée de cours „Arts religieux“ de la faculté de Théologie orthodoxe auprès de l'Université de Véliko Tirnovo „Saints Cyrille et Méthode“, Bulgarie. Elle a fait ses études d'iconographie à l'université de Véliko Tirnovo où elle obtient un master en 1998. Depuis 2005 elle enseigne les Techniques de fresques à la chaire "Arts religieux". Elle a créé plusieurs fresques dans des églises et chapelles en Bulgarie. Ses œuvres font partie de collections privées en Bulgarie et à l'étranger. Elle s'intéresse aussi à la recherche dans le domaine de l'histoire et de la théorie de l'art chrétien.


Todor MITROVIC. Serbie. Maître de conférences à l'Académie des Beaux-arts et de conservation de l'Église orthodoxe à Belgrade en Serbie. Todor Mitrovic a achevé ses études à la faculté de Beaux-arts de Belgrade en 1997. Il obtient une maîtrise auprès de cette même faculté. Il présente ses œuvres à des expositions individuelles ou collectives. Il travaille activement dans les milieux artistiques de Belgrade en créant des œuvres abstraites qui ont obtenu des prix à des expositions dans la période 1999 - 2003. Il a commencé à peindre des icônes en 1993. Depuis 2002 il enseigne plusieurs disciplines liées à l'iconographie dans les programmes de licence et master à l'Académie des Beaux-arts et de conservation de l'Église orthodoxe à Belgrade. Depuis 1997 il publie des articles sur l'art religieux. Depuis 1998 il fait aussi des illustrations de livres chrétiens pour enfants.


Biljana JOVANOVIC, Serbie. Elle a étudié le dessin à la faculté d'Arts appliqués et de design à Belgrade, puis se spécialise dans la peinture d'icônes à la faculté des Beaux-arts d'Athènes dans la classe du professeur Pavlos Samios. En 2003 elle a adhéré à la Société des Beaux-arts de Serbie comme peintre indépendant. Elle a participé à de nombreuses expositions en Serbie et à l'étranger. En 2006 elle obtient le prix „ Belle Arte Lamia“ à Lamia, Grèce.


Slavica MIHAILOVA. Macédoine. Professeur d'art à l'école “Stiv Naumov” à Bitola, Macédoine. Slavica Mihailova a étudié à l'académie des Beaux-arts „Nikolai Pavlovitch“ à Sofia, spécialisée „Peinture murale“ en 2001. En 2002 elle crée son propre atelier d'icônes. En 2010 elle suit les cours d'iconographie du professeur Kordis à Salonique en Grèce. Depuis 2003 elle enseigne à l'école „Stiv Naumov“ et elle est coordinateur de programmes pour enfants doués. Slavica Mihailova a travaillé pour le Musée national de Bitola dans la restauration et la conservation d'icônes du ХVІІІ-ème siècle et la restauration de mosaïques antiques à Ohrid. Elle a participé à de nombreuses expositions collectives et quelques expositions individuelles. Elle a peint de nombreuses icônes que l'on peut admirer en Macédoine et à l'étranger.

 

Professeur Enguenia DAVIDENKO. Russie. Maitre de conférences de la faculté d'Iconographie de Saint-Pétersbourg, Institut de théologie et d'arts religieux, Russie. Née en 1971. En 1988 elle commence ses études au Collège de Restauration à Saint-Pétersbourg. De 1993 à 1999 elle étudie à l'Institut de philosophie et théologie où elle obtient un master de théologie. En 1995-2001 elle étudie la peinture d'icônes à l'Académie orthodoxe de Saint-Pétersbourg. En 1997 elle est parmi les cofondateurs de l'Institut de théologie et d'arts religieux de Saint-Pétersbourg. Elle peint des icônes et des fresques depuis 15 ans et travaille dans le studio iconographique „Iconografia". Elle est membre de l'Union des artistes peintres de Russie. Elle a organisé et participé à 12 expositions d'icônes contemporaines en Russie et à l'étranger.

Filip DAVIDOV. Russie. Maitre de conférences à l’Institut de théologie et d'arts religieux de Saint-Pétersbourg, Russie. Filip Davidov est né en 1975 à Moscou. Il étudie la peinture d'icônes en 1991-2001 chez son père Andreï Davidov, un religieux du groupe de peintres ayant débuté dans les années 1980. En 1997 - 2004 il étudie à l'Académie des Beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Il se spécialise en histoire et théorie de l'art et publie plusieurs études consacrées à l'iconographie comparée. Il fonde le "Studio de fresques religieuses" en 2001. Il est l'auteur de plus de 150 icônes, fresques et sculptures en métal exposés dans des églises et des collections privées de Russie, États-Unis, Italie, Belgique, Australie, Danemark, Pays-Bas, entre autres. Filip Davidov est actuellement enseignant et secrétaire scientifique de l'Institut de théologie et d'arts religieux.

 

Yaroslava ALEXEEVA. Russie. Maitre de conférences à l’Institut de théologie et d'arts religieux de Saint-Pétersbourg, Russie. Née en 1970 à Moscou, elle fait ses études à l'Académie d'Arts et de design d'intérieur de Saint-Pétersbourg, dans la chaire d'architecture, de design d'intérieur et de livres. Elle étudie l'iconographie au Séminaire orthodoxe de Saint-Pétersbourg. Pendant les 15 dernières années elle travaille dans ce domaine. Depuis 2000 elle est maitre de conférences en dessin à l'Institut de théologie et d'art religieux de Saint-Pétersbourg. Elle dirige aussi l'atelier de peinture d'icônes "Iconografia". Elle est membre de l'Union des artistes peintres de Russie et participe à de nombreuses expositions dans son pays et à l'étranger.

Inscription à la newsletter

Anti Spam question: Quel est le nom de la capitale de Bulgarie?
Nom, Prénom :
Email:

eunic-logo-110x150.png

 22b0b1_859ddd120c3f4e718f6878e4b36d01a6.png

 logo_offi.gif

Téléchargez le programme ici:

JOURS FÉRIÉS 2017 :

 

Le 2 janvier 2017 Le 3 mars 2017
Le 14, 15, 16 et 17 avril 2017
Le 1, 6 et 24 mai 2017

Le 6 et le 22 septembre 2017

Le 25, 26 et 27 décembre 2017

 

Tous les samedis et dimanches

fblogo4
 

Copyright © 2015. All Rights Reserved.

Designed by: ALEXANDRE IVANOV