mai-juin-juillet 2016

„L’ICÔNE“
Exposition des icônes contemporaines


q

 

 

 

L’exposition des icônes contemporaines L’Icône est réalisée dans le cadre de la collaboration fructueuse entre l’Institut culturel bulgare à Paris et la Paroisse orthodoxe bulgare à Paris Saint Patriarche Euthyme-de-Tarnovo et en collaboration avec l’Institut culturel roumain à Paris.
L’exposition présente de grands artistes- iconographes de Roumanie Mihai Coman et Gabriel Chituc et de Bulgarie Yvaïlo Tsvetkov, Konstantina Konstatntinova et Tsvetelina Maksimova. L’exposition a pour objectifs de dévoiler le monde inouï de l’icône orthodoxe. Un monde dans lequel l’icône n’est ni image ni idole, mais un dialogue aussi mystérieux que réel entre l’Homme et son Créateur, un dialogue, appelé prière, que nous lisons sur les visages des saints.

 

 

 

 

 

 

 

 

Exposition du 21 avril au 26 mai
Entrée libre

„LA FRONTIÈRE DE NOS RÊVES. CHRISTO ET ANANI Y.“

 


Projection du film documentaire et rencontre avec son réalisateur Gueorgui Balabanovqq1996, 70’. Production Bipa productions, Nestor films, La Sept-ARTE

 

Ce film évoque l’histoire des destins croisés de Christo Yavacheff, et de son frère Anani. Une suite d’allers-retours entre la stridente New York, où
Christo travaille à ses projets d’empaquetage, et la quiète campagne bulgare, lieu d’enfance des deux frères. Christo est connu à travers le monde pour ses projets ambitieux d’emballage de ponts, d’immeubles et de vallées avec des tissus. Son frère ainé, Ananai Yavachev, est un acteur qui a vécu dans l’ombre, à Sofia en Bulgarie. La frontière de nos rêves est le portrait impressionniste de deux hommes, tenus par des liens familiaux et la politique mondiale: l’artiste reconnu Christo et son frère Anani, séparés pendant vingt-six ans par la guerre froide.
Depuis de 1986, Gueorgui Balabanov travaille en France en tant que réalisateur indépendant, et tourne une série de longs métrages documentaires sur l’histoire récente de son pays, primés à différents festivals dans le monde. En 2014, Gueorgui Balabanov passe à la fiction avec la complicité de Jean-Claude Carrière comme scénariste pour le film Le Dossier Petrov En 2015, il écrit et réalise le documentaire Et le bal continu, produit par Ladybirds.

 

 

 

 

 

 

Projection du film le 26 mai, 19 h 00.
Entrée libre à la limite des places disponibles

LE PIQUE-NIQUE BULGARE

La 23ème édition du pique-nique traditionnel, organisé à l’occasion du 24 mai – la Fête consacrée aux Saints Cyrille et Méthode, illuminateurs du peupleqqq bulgare et patrons de l'Europe aura lieu le 29 mai. L'évènement est placé sous le Haut patronage de Son Excellence M Anguel Tcholakov, ambassadeur de Bulgarie en France. Organisateurs du pique-nique sont l'Institut culturel bulgare à Paris et la Paroisse bulgare de Paris Saint-Patriarche-Euthyme-de-Tarnovo. Les ensembles Zora et Balkansembl présenteront un programme riche de danses et de musiques traditionnelles. La fête commencera à 11h00. Le départ est organisé (covoiturage) à 10h00 devant la Paroisse bulgare Saint-Patriarche-Euthyme-de-Tarnovo à l’adresse 1 rue de la Croix Moreau, 75018 Paris. M° Porte de la Chapelle.
Tous les détails autour de l'organisation seront publiés sur le site de la paroisse: http://www.paroissebg.fr
Morainvilliers est ville des Yvelines, dans la région Île-de-France, en France, situé à 12 km environ à l'ouest de Saint-Germain-en-Laye.

 

 

 

Le Pique-nique bulgare, le 29 mai, 11h00
Parc de la Mairie de Morainvilliers, la pelouse à côté de la Salle des Loisirs

 

„MOMENTS VOLÉS“


Exposition du scénographe et peintre bulgare NIKOLA TOROMANOV - FITCHO

 

qqqq


Nikola Toromanov (Fitcho) est un des meilleurs scénographes bulgares. Et le public bulgare est le premier à le reconnaître. On adore ses décors, et ses visions, qui donnent tout leur sens aux spectacles. Fitcho débute par une scénographie d'„Oncle Vania” d'Anton Tchekhov. Depuis, il ne cesse d'être au centre de l'attention du public et des critiques théâtraux. Ses décors font une partie intégrante du spectacle théâtral dont chaque détail trouve sa place pour former une entité inoubliable. Il est à l'origine d'expériences théâtrales, les plus insolites. Fitcho est l'auteur des scénographies de plus de 30 spectacles en Bulgarie, Allemagne, Russie, Turquie, Roumanie. Il forme avec lе metteur en scène bulgare Yavor Gardev un tandem postmoderne à succès, qui marque profondément le théâtre contemporain bulgare. Il a une excellente collaboration avec les autres plus grands metteurs-en-scène bulgares Alexandre Morfov et Marius Kourkinski. Nikola Toromanov se lance aussi dans la littérature. Avec l'écrivain Georgi Gospodinov, il est l'auteur de la première bande dessinée "tragicomics" La mouche éternelle.
L'exposition „Moments volés“ présente les recherches de Fitcho dans le domaine de la bande dessinée. Il y sera présentée la série Zamza, réalisée pour la revue Égoïste en collaboration avec l’écrivain bulgare Alek Popov, ainsi la série La Mouche éternelle, réalisée pour le magazine Un, en collaboration avec l'écrivain bulgare Georgi Gospodinov, publiée ensuite en 2010 par la maison d’édition Janette 45 en collaboration avec le magazine l'Europeo comme roman graphique. Des éléments de son future livre, basé sur des motifs de l'œuvre de J.L. Borges y seront exposés pour la première fois

 

Exposition du 1 juin au 20 juin
Entrée libre

L'institut culturel bulgare et Le Centre culturel canadien à Paris
présentent
„FABLES2016“

 

Concert d’Alexandra Fol et Jean-Pierre Couturier
La compagnie canadienne Disques Benedictus propose le projet Fables2016 centré sur la musique rarement interprétée pour baryton et piano ou 

qqqqq

orgue. Ce projet - mettra en vedette une œuvre de la compositrice bulgaro-canadienne Alexandra Fol. Fable2Ol6 met en musique le texte de quatre fables pour enfants, récemment découvertes dans les archives, écrites par le grand directeur de théâtre et écrivain bulgare, son grand-père Nikolai Fol.
L'interprétation sera assurée par le baryton canadien Jean-Pierre Couturier. La présentation se déroulera sous une forme intégrant une conférence, un concert, et un dialogue entre les artistes et le public.
q1Alexandra Fol est finaliste du Prix Gaudeamus 2006, gagnante du Prix de composition Leonard Bernstein 2007 du Centre Tanglewood, et lauréate du Concours International de Quatuor à Cordes Molinari 2015-2016.
© Iliya Borisov

https://fables2016.wordpress.com/

 

 

 


Concert « FABLES2016 », le 10 juin à 19h00
Entrée libre à la limite des places disponibles

Récital piano à quatre mains
DUO ILIYAN ET IANITA MARKOV

 


qqqqqqDiplômés de l’Académie Nationale de Musique de Sofia (Bulgarie), Iliyan et Ianita Markov fondent leur duo en 1990. La même année, ils remportent le troisième prix et le prix du public du concours de Musique de Chambre d’Auvergne (France). En 1991, ils s’installent à Versailles (France) pour poursuivre leur carrière. Depuis, le duo se produit régulièrement en Europe (France, Suisse, Bulgarie, Italie, Allemagne. Ils possèdent un large répertoire allant du 18ème siècle aux compositeurs contemporains, totalisant une vingtaine de programmes d’œuvres originales pour piano à quatre mains. Iliyan et Ianita Markov ont collaboré avec des artistes tels Françoise Pollet, le Quatuor Manfred, David Walter, Bruno Rigoutto et Jacques Rouvier (dans les concertos pour 3 ou 4 pianos de Bach). Ils interprètent également des œuvres pour 2 pianos et orchestre (Bach, Poulenc, Saint-Saëns, Bartok, P. Stoyanov). Le couple Markov est à l’origine de 2 créations pour le Festival de Musique d’été de Varna (Bulgarie): Suite pour 4 pianos et orchestre à cordes de K. Lambov (2006) et Suite pour chœur traditionnel, 2 pianos et cordes de G. Andréev

 

 

 

 

 

Récital piano à quatre mains le 18 juin à 18h30
Entrée libre à la limite des places disponibles

A l’occasion du 25e anniversaire de la première expédition bulgare en Antarctique
L’Institut culturel bulgare présente
l’exposition de photos de Roumen Vassilev „LE CONTINENT DE GLACE"
et
le film documentaire „L'ANTARCTIQUE – UN AMOUR DE GLACE"

 


qqqqqqqL'exposition nous fait découvrir la beauté du Continent blanc et le quotidien des chercheurs polaires bulgares. Elle sera inaugurée par le professeur Pimpirev.
Le célèbre explorateur Christo Pimpirev est professeur de géologie à l'Université de Sofia. Né en 1953, il est le doyen du programme antarctique bulgare et il a dirigé les 21 expéditions nationales annuelles en Antarctique. Il est président du Conseil exécutif de l'Institut antarctique bulgare et directeur du Centre national des études polaires. Il est le premier Bulgare à avoir planté le drapeau national au Pôle Sud. Prof. Dr. Christo Pimpirev figure dans la liste des 100 chercheurs polaires les plus célèbres de l' "Appel des Pôles". Il a donné son nom au Pimpirev glacier et à la Pimpirev beach sur l'ile de Livingstone dans l'archipel des îles Shetland du Sud en Antarctique. Il est l'auteur de cinq ouvrages, six documentaires et plus de 150 publications dans des revues bulgares et étrangères. Son dernier livre „Journaux de l'Antarctique“ est un récit de sa vie de scientifique et de chercheur polaire, sur les énormes obstacles qu'il a surmontés, sur la nostalgie pour ses proches et sa maison, sur son amour et son dévouement au travail, sur sa soif de connaissance, sa curiosité scientifique et la joie d'avoir atteint ses objectifs.
Le documentaire "Antarctique –un amour de glace“ est une aventure passionnante au cours de laquelle le prof. Pimpirev nous fait découvrir la magie et les secrets du Continent blanc. Scénario: prof. Pimpirev et Gueorgui Tochev. Réalisé par Emma Konstantinova

 

 

Exposition du 23 juin au 28 juin
Vernissage le 23 juin 18h30 – 21h00. Entrée sur invitations

„LA GROTTE MAGOURATA – LEGENDES DE LA PREHISTOIRE“
Exposition de l’artiste photographe Tsvetan Tchetachki

 

La grotte „Magourata” est un site de grande importance scientifique, artistique et archéologique. Elle est située en Bulgarie du Nord-Ouest. En q21984 la grotte et ses peintures rupestres de l'Age du bronze sont inscrites dans la Liste Indicative du patrimoine de Bulgarie. L'exposition „Magourata – légendes de la préhistoire“ est un des événements consacrés au 60e anniversaire de l'adhésion de la Bulgarie à L'UNESCO. Avec cette exposition le ministère de la Culture de Bulgarie démarre les préparatifs du dossier de ce site pour son inscription sur la Liste du patrimoine mondial.
La grotte Magourata a été visitée et décrite pour la première fois par le grand voyageur et géographe autrichien Felix Kanitz en 1862. Ses formations naturelles sont d'une extrême beauté. Les premiers vestiges de présence et d'activité humaines dans la grotte datent d'il y a 12 000 ans. Les trouvailles les plus importantes dans la grotte sont les peintures rupestres. Elles représentent des scènes de culte ou de chasse, des pictogrammes anthropomorphes, zoomorphes et végétaux. Les hommes préhistoriques représentaient ce qu'ils voyaient dans la vie réelle. Les peintures sont faites au guano provenant des colonies de chauves-souris refugiées dans la grotte. A l'opposé de l'entrée de la Salle du Soleil se trouve un panneau dominé par un symbole représentant deux cercles concentriques croisés de lignes radiales avec deux points dans le cercle interne. Ce symbole est considéré comme une image anthropomorphique du soleil, et la composition est considérée comme étant un calendrier solaire.

 


Exposition du 1 juillet au 15 juillet
Entrée libre

Inscription à la newsletter

Anti Spam question: Quel est le nom de la capitale de Bulgarie?
Nom, Prénom :
Email:

eunic-logo-110x150.png

 22b0b1_859ddd120c3f4e718f6878e4b36d01a6.png

 logo_offi.gif

Téléchargez le programme ici:

JOURS FÉRIÉS 2017 :

 

Le 2 janvier 2017 Le 3 mars 2017
Le 14, 15, 16 et 17 avril 2017
Le 1, 6 et 24 mai 2017

Le 6 et le 22 septembre 2017

Le 25, 26 et 27 décembre 2017

 

Tous les samedis et dimanches

fblogo4
 

Copyright © 2015. All Rights Reserved.

Designed by: ALEXANDRE IVANOV