2009

Exposition – Aquarelle IVAN DODOV

13.07.2009 – 31.07.2009

Exposition – Aquarelle IVAN DODOV

« DE RETOUR »

 

 

 

Ivan Dodov, né le 19.12.1960 à Sofia – Bulgarie. En 1986 obtient le diplôme d’Etudes Supérieures de l’Académie de Beaux Arts à Sofia – design artistique de l’espace dans la classe du professeur Gueorgui Pétrov. Il a réalisé des projets de stands publicitaires, salons, expositions professionnelles et musées. Plusieurs de ses projets ont été réalisés dans le domaine de la publicité visuelle, de la communication et du design intérieur : restaurants, événements. Membre actif de l’Union des artistes bulgares, il présente ses œuvres à toutes les grandes expositions en Europe. Actuellement il travaille dans le domaine de l’aquarelle. Ses œuvres se trouvent dans des galeries et des collections privées en France, Allemagne, Autriche, République Tchèque, Italie, Hongrie, Etats-Unis, Espagne, Hollande, Suède, Finlande, Israël, Grèce, Turquie et Pologne.

Expositions

1989 Galerie "Art Plast", Sofia

1990 Galerie "Unicat Hôtel New Otani, Sofia

1992 Galerie "Assen Vassilev", Sofia

1993 Assemblée nationale, Sofia

1993 Art Gallery. Bad Wurshoffn, Allemagne

1993 Galerie "Asen Vassilev", Sofia

1994 Kulture modell - Art Gallery, Passau, Allemagne

1994 Musée de la Terre et des peuples, Sofia

1995 Galerie "Asen Vassilev", Sofia

1996 Hôtel Bidermayer, Vienne, Autriche

1997 Galerie de l'église de Boyana, Sofia

1997 Galerie "Michail Kamberov", Sofia

1998 Galerie "Stalbata", Sofia

1999 Galerie "Inter Spurni", Allemagne

1999 Ulrich Eglise, Ratsmanndorf, Allemagne

2000 Galerie Neuburger Landhans, Neuburg, Allemagne

2001 Galerie Filchhofen, Allemagne

2002 Galerie "Art Kalina", Regen, Allemagne

2003 Hellge Klinik Passau, Allemagne

2004 Galerie "Lik", Sofia

2005 Skijebo Bibliothèque Vasteras, en Suède

2005 Galerie "Lik", Sofia

2006 Galerie "Art club - Fondation Dr. Stamen Grigorov, Sofia

2007 Galerie "Serdika", Varsovie

2007 Galerie "Lik", Sofia

2008 Galerie "Art club - Hild Bulgarie, Sofia

2007 Galerie "Papillon", Varna

2008 Galerie “Art club – Municipal Bank”, Sofia

2008 Galerie "Serdika", Varsovie

Soirée Littéraire Présentation : Krassimir Kavaldjiev

03.07.2009

Soirée Littéraire Présentation : Krassimir Kavaldjiev

 

Ouvrage : Jeunes filles sur la route

Auteur : Tania Boteva Malo

 

 

 

Tania Boteva Malo est née à Sofia en Bulgarie au sein d’une famille francophone. Son père, ancien étudiant de la Sorbonne, l’inscrit dès son plus jeune âge à l’Alliance française et lui transmet son goût pour la littérature. Elle effectue des études de Lettres françaises à l’Université de Sofia et de réalisation à l’INSASS en Belgique. Ecrivain et cinéaste, elle vit aujourd’hui en Belgique où elle se consacre à ses deux passions : l’écriture et le cinéma. Prix et Critiques. Prix RFI-Le Monde pour « Les deux enterrements de la servante de Dieu Todora » et pour « Musique de chambre », Premier prix de la RTBF et de la Libre Belgique, et Grand prix de la Communauté Française de Belgique pour « Les chaussures sales». Amélie Sudrot in Artistikrezo.com « Parmi le flot de livres qui paraissent chaque année, difficile d’y trouver la perle rare. C’est le cas de « Jeunes filles sur la route » qu’on ne referme qu’une fois la dernière phrase absorbée. » Patrick Poivre d’Arvor : «Félicitez (l’auteur) de ma part.»

 

Resumé. Ce recueil vous plongera dans l’univers troublant et sensuel de la vie secrète d’une jeune fille, Katia. Cinq tableaux intimistes, cinq nouvelles intrinsèquement liées, qui se lisent et se relisent sans cesse. Katia sur le chemin de la vie à travers cinq tableaux où se rencontrent la vie, la mort, l’amour… L’histoire d’une jeune femme qui découvre son identité, son «visage » à travers le visage des autres : celui de la jeune mère abandonnée par l’homme qu’elle aime, celui de sa grand-mère morte Todora, celui de l’amant trahis yeux de chien battu ou de l’artiste humilié aux mains magiques, celui de la fille qui accompagne dans la mort sa mère – ayant perdu les traits de son visage - maquillée comme un dernier pied de nez au néant…Qu’est-ce que la Mort ? L’absence de trait sur un visage ? Qu’est-ce que la femme ? La beauté passagère, une « nymphe » dans les nuées, la « salope » qui broie les hommes ? Katia détruit pour mieux comprendre l’amour « la chose la plus insaisissable » qui soit et finit par saisir le vrai sens de la vie. Elle a trouvé sa propre identité en « crucifiant l’Amour » et l’artiste. Devenue à son tour sans visage, elle représente l’Humanité, ce « Judas crucifié », le traître qui a trahi l’Amour. Elle porte en elle, les germes du péché originel, le sang de Caen et d’Eve coule dans ses veines… Dans cette guerre de l’amour, ou guerre des sexes, l’autre est à ce stade une « proie légitime » comme l’oiseau dans la gueule du chat qui médite. Mais, on aperçoit aussi à travers la roue de la vie, l’aile d’un «ange blessé », la main osseuse de la Mort. L’illusion de l’éternité est perdue : «le temps n’est plus élastique », l’Eden, a définitivement disparu. Jeunes filles sur la route est le parcours, d’une jeune femme qui découvre tous les visages de la trahison dont celui d’un régime totalitaire avec des slogans vidés de sens pour l’ « avenir radieux du peuple ». Katia apprend à combattre sa peur de la mort, de la vieillesse et de la solitude. En détruisant l’amour factice (violent, forcé, marchandé ou quémandé) elle nous fait découvrir le véritable amour, celui qui est soufflé par l’au-delà.

L’AQUARELLE EST UN SOUFFLE

 

28.09.2009 – 16.10.2009

 

Exposition «L’AQUARELLE EST UN SOUFFLE»

Du fonds de la Galérie – Musée DETCHKO OUZOUNOV

 

 

 

« En 2009 nous célébrons le 110e anniversaire de la naissance de Detchko Ouzounov - l’artiste peintre qui a marqué toute une génération de créateurs influencés par son esprit libre et indépendant, et par le puissant génie de son œuvre et de sa personnalité.

Cette exposition présente 35 aquarelles du maître de l’aquarelle – Detchko Ouzounov. Nous exposons les thèmes préférés de l’artiste – corps nus, paysages, têtes (des madones bulgares, de jeunes filles) compositions libres, motifs floraux et quelques aquarelles sur fond noir (une technique considérée comme très difficile). » D’après le livre « L’aquarelle est un souffle » pour Detchko Ouzounov du prof. Axinia Djourova

 

« L’aquarelle est une lettre, c’est comme si tu écris une lettre à un de tes proches. La lettre d’amour s’écrit spontanément. Quelle différence si l’encre en fait une tache, si tu barres un mot. L’important est, ce que tu dis là-dedans et non pas la beauté de l’écriture. Est-ce que vous écrivez des lettres d’amour à nos jours ? Pourquoi tu hésites ? Si tu commences à penser, c’est ce que tu n’écris pas. Pour moi l’aquarelle c’est un vers de poésie. Le vers – c’est le mythe. Ce n’est pas comme la nouvelle. L’aquarelle est l’art du moment, un souffle. Il est fait comme le souffle. L’aquarelle est l’écriture du moment. C’est une technique rapide, mais difficile qui exige une accumulation de connaissance et de l’expérience. C’est comme l’art abstrait, tu devrais d’abord passer par l’académisme pour pouvoir le maîtriser. Tu dois savoir dessiner pour pouvoir styliser la pensée, pour pouvoir la transformer en force. Chez les japonais et les chinois l’aquarelle comprend tout – et le texte, et le contenu, et la composition, chez moi par contre ce n’est qu’un souffle. Une sensation temporaire pour le bien et pour le mal. C’est pour cela qu’elle apparaît spontanément, de la même manière que les sentiments spontanés qui la provoquent et ce n’est qu’après qu’on ce demande les raisons. »

D’après « Une leçon d’aquarelle » interview avec Detchko Ouzounov

 

La Galerie – musée « Detchko Ouzounov » possède 13 000 œuvres – peintures, aquarelles, dessins, projets et croquis de l’artiste peintre bulgare mondialement connu - Detchko Ouzounov. Les tableaux ont été donnés à la Municipalité de Sofia par ses descendants – les peintres Christo Neykov, Atanasse Neykov, Elena Valtchanova et Peniou Valtchanov.

La Galerie se trouve dans l’ancien atelier du peintre au 24, rue Dragan Tsankov à Sofia. C’est un édifice à deux étages construit dans la cour de la maison du peintre. La galerie est ouverte au public tous les jours, sauf le lundi et le mardi, de 10h00 à 18h00. Au rez-de-chaussée on peut voir les tableaux appartenants au fonds de la Galerie et l’exposition des aquarelles, accrochée par l’auteur lui-même, avant sa mort. L’atelier du peintre, qui se trouve au 1er étage, garde l’atmosphère dans laquelle Detchko Ouzounov a créé ses œuvres. Boriana Pavlova – directeur de la Galerie-musée « Detchko Ouzounov »

Detchko Ouzounov - sa vie en dates

1899, 22 février – Naissance à Kazanlak.

1906 – 1916 – Vit à Stara Zagora avec sa famille.

1916 – S’inscrit au lycée de Sofia.

1919 – Passe les examens d’admission à l’Ecole nationale des Beaux Arts, dans la classe du professeur Petko Klisurov.

1922 – 1924 – Il poursuit ses études dans l’atelier de professeur Carl von Maar au sein de l’Académie de Munich.

1924 – Rentre en Bulgarie. Obtient un diplôme de l’Académie des Beaux arts sous la direction du professeur Stefan Ivanov.

1925 – Reçoit le prix du Ministère de l’enseignement.

1927 – Participe à la Première exposition collective des artistes peinture à Sofia.

1936 – Est reçu comme membre du Rotary Club.

1937 – Il élabore et met en place la décoration du pavillon bulgare à l’Exposition Mondiale de Paris et reçoit un Diplôme d’honneur pour sa peinture.

1937 – Est élu professeur à l’Académie des Beaux arts à Sofia.

1938 – Participe à l’exposition des peintures bulgares à New York.

1939 – Est élu Président de l’Union des associations des peintres bulgares.

1939 – Il élabore un vitrage pour la Banque Populaire de Bulgarie et une fresque pour la salle solennelle dans le Palais de la justice.

1940 – Participe à l’Exposition de peintures bulgares à Athènes.

1941 – Participe à l’Exposition de peintures bulgares en Allemagne.

1942 – Il élabore le pavillon bulgare à l’Exposition Mondiale d’Izmir(Turquie).

1943 – Il crée les projets de décors et costumes pour le ballet « Trakia », sur la musique de Petko Staynov.

1945 – 1951 – Recteur de l’Académie des Beaux arts, Sofia.

1951 – Exposition individuelle à Moscou.

1957 – 1959 – Directeur de l’Académie nationale des Beaux arts, Sofia.

1958 –Après un voyage en Chine il expose à Sofia sous le titre “Voyage en Chine”.

1965 – 1968 – Président de l’Union des peintres bulgares.

1969 – Exposition rétrospective de ses œuvres consacrée à son 70e anniversaire, Sofia.

1972 – Exposition individuelle à Munich.

1976 – 1978 – Durant le 8e congrès d’AIAP à Bagdad, Ouzounov еst élu Président, puis Président d’honneur de l’association ; membre d’honneur de l’Académie mexicaine des Beaux arts.

1978 – l’Académie bulgare de la science lui octroie le titre Académicien ; reçoit le prix de peinture « Zacharie Zograf » pour son œuvre « Caïn et Avel ».

1979, avril – Exposition consacrée à son 80ème anniversaire dans les salles de l’Union des peintres bulgares, Sofia.

1980 – Exposition individuelle à Bâle, Suisse.

1980 – Visite New Delhi en Inde en tant que Président de l’Association des arts plastiques de l’UNESCO.

1980 – Reçoit le titre “Officier de l’art et des lettres” du Ministère de la culture Français.

1983 – Est élu membre d’honneur de l’Académie des Beaux arts en URSS ;

Reçoit le prix « Ilia Petrov » d’art décoratif et monumental de l’Union des peintres bulgares.

1984 – Exposition consacrée au 85e anniversaire de l’artiste dans les salles de l’Union des peintres bulgares.

1984 – Exposition en l’honneur de son anniversaire à Moscou.

1985 – Participe à une Exposition collective de l’art bulgare à Munich.

1985 – Exposition individuelle à Pékin, Chine.

1986, 26 avril – Décède à Sofia.

1999 – Proclamé personnalité mondiale de l’année par UNESCO pour le 100e anniversaire de sa naissance.


 

SAMOKOV


17.09.2009

Des lieux et des hommes

Nouveau cycle de conférences par René Meissel, Agrégé de l’Université.

 

SAMOKOV

Après avoir visité six villes et bourgades du Balkan et des rives du Danube au cours de l’hiver et du printemps dernier, nous vous proposons de nous rendre dans le sud de la Bulgarie, autour des massifs du Rila et du Pirine et d’y visiter d’autres cités où sont nées et ont vécu des personnalités qui ont joué un rôle décisif dans l’Eveil National, dans l’histoire, dans la littérature et dans l’art bulgares. Nous irons successivement à la rencontre des grandes figures de Samokov, de Bansko – où nous nous attarderons un peu - et de Kiustendil.

Samokov d’abord. Sur la route qui conduit aujourd’hui vers la station de sports d’hiver de Borovetz, au pied de l’imposant massif du Rila, Samokov fut un des premiers centres métallurgiques dans la Bulgarie ottomane. Elle fut aussi le lieu où se développa grâce à trois familles de peintres une peinture religieuse à la facture et à la thématique renouvelées. Mais Samokov fut aussi, curieusement, un des tout premiers foyers de l’influence…américaine en Bulgarie dès 1869 et jusque dans les années 1920.


Le Centre Culturel Arabe Syrien

15.09.2009

Le Centre Culturel Arabe Syrien en coopération avec La Maison des Pays Baltes et L’Institut Culturel Bulgare organisent une soirée multiculturelle.

 

La poésie et la musique traditionnelle des pays participants seront à l’honneur.

L’événement aura lieu au CENTRE CULTUREL ARABE SYRIEN

12 avenue de Tourville, 75007 PARIS à 19h00.

 

Au programme :

1 ère partie : La Syrie

Poèmes syriens et musique orientale (violon et luth).

 

2 ème partie : La Lituanie

Poésie récitée par Mme Jolanta VAICAITIS (Ecrivain et Présidente de la MAISON DES PAYS BALTES) ; musique traditionnelle lituanienne avec le groupe BALTICA.

3 ème partie : La Bulgarie

Lecture de poèmes par l’actrice Anna TANTCHEVA (ALLIANCE FRANCE-BULGARIE) et danses folkloriques bulgares présentées par le groupe ZORA.

Plus d'articles...

Inscription à la newsletter

Anti Spam question: Quel est le nom de la capitale de Bulgarie?
Nom, Prénom :
Email:

eunic-logo-110x150.png

 22b0b1_859ddd120c3f4e718f6878e4b36d01a6.png

 logo_offi.gif

Téléchargez le programme ici:

JOURS FÉRIÉS 2017 :

 

Le 2 janvier 2017 Le 3 mars 2017
Le 14, 15, 16 et 17 avril 2017
Le 1, 6 et 24 mai 2017

Le 6 et le 22 septembre 2017

Le 25, 26 et 27 décembre 2017

 

Tous les samedis et dimanches

fblogo4
 

Copyright © 2015. All Rights Reserved.

Designed by: ALEXANDRE IVANOV