SAMOKOV


17.09.2009

Des lieux et des hommes

Nouveau cycle de conférences par René Meissel, Agrégé de l’Université.

 

SAMOKOV

Après avoir visité six villes et bourgades du Balkan et des rives du Danube au cours de l’hiver et du printemps dernier, nous vous proposons de nous rendre dans le sud de la Bulgarie, autour des massifs du Rila et du Pirine et d’y visiter d’autres cités où sont nées et ont vécu des personnalités qui ont joué un rôle décisif dans l’Eveil National, dans l’histoire, dans la littérature et dans l’art bulgares. Nous irons successivement à la rencontre des grandes figures de Samokov, de Bansko – où nous nous attarderons un peu - et de Kiustendil.

Samokov d’abord. Sur la route qui conduit aujourd’hui vers la station de sports d’hiver de Borovetz, au pied de l’imposant massif du Rila, Samokov fut un des premiers centres métallurgiques dans la Bulgarie ottomane. Elle fut aussi le lieu où se développa grâce à trois familles de peintres une peinture religieuse à la facture et à la thématique renouvelées. Mais Samokov fut aussi, curieusement, un des tout premiers foyers de l’influence…américaine en Bulgarie dès 1869 et jusque dans les années 1920.