CONCERT «VOYAGE DU PRINTEMPS»
Olga GURKOVSKA, mezzo-soprano et Ekaterina NIKOLOVA, piano

 

Au programme des œuvres de G. Fauré, E. Satie, S. Rachmaninov, O. Respighi, J. Rodrigo, C. Guastavino, A. Piazzolla, Compositeurs bulgares

 

 

image19La mezzo-soprano Olga GURKOVSKA a commencé ses études musicales à l’École nationale de musique de Sofia (Bulgarie). Elle est admise dans la classe de Chant au Conservatoire National Supérieur de musique "Pancho Vladiguerov", Sofia. Son professeur est Liliana Jablenska. Après l’obtention du Diplôme Supérieur de Chant avec mention, elle s’est présentée au concours au Conservatoire National Supérieur de Musique, Paris et elle est admise dans la classe de professeur Prof. Jane Berbié. Après Olga s’est spécialisée à Duquesne Université, Pittsburgh PA, USA. Elle a fait un perfectionnement auprès d’Isabel Penagos, auprès de Rudolph Fellner, Warren Jones, Enza Ferrari, Phyllis Curtin, Renata Scotto. Olga Gurkovska est un artiste lyrique au Pittsburgh Opéra Centre; Théâtre du Châtelet; Grand Théâtre de Genève; Opéra National du Rhin; Depuis 2000 Chœur de Radio France. Lauréate de plusieurs concours de chant: Eleanor McCollum et celui du Houston Opéra Studio, USA. Boursière de la Fondation Ezio Pinza en Italie, perfectionnement auprès du Prof. Claudia Pinza. Finaliste au IVème concours International de Chant "Alfredo Kraus", Gran Canaria, Espagne. Boursière du Festival de Tanglewood/Seiji Ozawa/USA. Son répertoire très varié, s’étend du plus pur baroque au contemporain en passant par l’Opéra bel canto et Oratorio-Cantate. Elle fait son début scénique avec le rôle de Flora Bervoix de Traviata sous la direction de Lorin Maazel à Pittsburgh Opera, USA. Ainsi que sous la direction de Maurizio Arena, Pierre Boulez, Semyon Bychkov, Tito Capobianco, Giulio Favario, Anton Guadagno, Kurt Mazur, Andrea Morricone, Riccardo Muti, Seiji Ozawa, Deyan Pavlov, Emil Tabakov, Marios Papadopoulos… Dans son répertoire scénique figurent des rôles de Suzuki - Madame Butterfly, Sesto et Annio - La Clemenza di Tito, Maddalena - Rigoletto, Flora Bervoix et Annina - La Traviata, Isabella -L’italiana in Algeri, Dido et la Sorcière - Dido and Aeneas, Lucretia - The Rape of Lucretia, Old Lady - Candide, Carmen - Carmen, Troisième Dame - La Flute enchantée, Romeo - Les Capulet et les Montaigu, Lola - Cavalleria Rusticana, Orphelin Der Rosenkavalier, La baronne Estrella - Hary Janos, Olga - Eugène Oneguine, Hata - Prodana nevesta, Fenena - Nabucco, Azucena - Il Trovatore, Amneris – Aida, le rôle-titre d’Orfeo dans Orfeo ed Euridice (Gluck) à côté d’orchestre et chœur de l’UNESCO, direction J. Lozano-Corres. Nombreux sont ses concerts et récitals ainsi que musique de chambre en Allemagne, Autriche, Bulgarie, Grèce, Grande Bretagne, France, Pologne, Russie, Suisse et USA. Soliste de l’Orchestres de Pittsburgh (USA), l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Opéra Tel-Aviv, Philharmonie de Sofia, les Orchestres de Groningen et Enschede (Hollande), Philomusica d’Oxford. Olga Gurkovska a pris part au Festival International "Peter the Great", Groningen, Pays-Bas, ainsi qu’au Festival de Radio France à Montpellier opéra Micromégas de Paul Mefano, au Festival Les Sommets du classique, Crans Montana, Suisse, au Festival de Corrèze- Meymac, au Messie avec Oxford Philomusica. Elle donne des récitals de musique baroque. Olga a présenté Cinq mélodies sur des poèmes de Paul Celan composition Pierre Farago pour Mezzo-soprano avec Orchestre Philharmonique de Radio France, sous la direction de François-Xavier Roth. Mozart Requiem, Verdi Requiem, Beethoven Symphonie N 9, Dvorak Stabat Mater et Requiem, direction Hugues Reiner, Paris. Mozart Requiem, direction Till Aly.
Discographie: La vita nella morte d’Antonio Draghi avec Ensemble Baroque de Limoges, dir. Christophe Coin (Auvidis- Astrée E 8616), France. Rôles de Fatica et Eva; Référence dans "L’Opéra international": "…Signalons seulement une voix fort intrigante, celle d’Olga Gurkovska, un alto féminin dont le timbre semble être celui d’un falsetto masculin…"; Disque du Festival International "Peter the Great", Pays-Bas; Référence dans "Dagblad van het Noorden": "…Le quartet Zapolski a joué tellement joliment "transparent", et parce que la mezzo-soprano Olga Gurkovska est dotée d’une voix extraordinairement belle, qui allait "comme un gant" à ce mini drame Il Tramonto d’Ottorino Respighi…"; Disque "Micromegas" de Paul Mefano avec Ensemble 2E2M, dir. Pierre Rouillet (Maguelone).

Compositeur, percussionniste et pianiste, Ekaterina Nikolova commence sa formation musicale en Bulgarie à l’école nationale des arts P. Pipkov àimage21 Pleven et L. Pipkov à Sofia. Elle continue ses études au Conservatoire de Musique de Strasbourg dans la classe de percussion de M. Jean Batigne et de M. Emmanuel Séjourné. En tant qu’instrumentiste elle débute sa carrière au sein de différentes formations orchestrales en France et en Europe. Jusqu’à 2006 elle travaille le répertoire symphonique classique avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre Symphonique de Fribourg, Allemagne, l’Opéra National du Rhin, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, la musique baroque avec l’orchestre Les Arts Florissants sous la direction de William Christie et la musique contemporaine avec l’Ensemble Moderne, Francfort et l’Ensemble Linéa, avec lequel elle enregistre des CDs. Parallèlement à ses activités d’instrumentiste Ekaterina Nikolova développe et poursuit son travail du compositeur. Elle compose et interprète la musique de scène pour des spectacles de théâtre et de cirque avec la compagnie le Chapiteau Fatrasie. Forme le Trio Samadeon avec le saxophoniste Franck Wolf (marimba, accordéon, saxophone) avec lequel elle enregistre les musiques de ces spectacles. Son travail de compositeur de musique de film est remarqué en 2003 au Festival International du Cinéma de Sitges en Espagne, où elle reçoit le Prix de la Meilleure Musique de Film, dans la catégorie Nouveaux Talents, pour sa bande originale du film documentaire Todo lo solida du réalisateur Hermann Berger – Hertz En même temps, elle compose des musiques originales pour la chaine de télévision franco-allemande ARTE et collabore avec d’autres réalisateurs. En 2007 elle compose la suite musicale Jouons avec La Fontaine, sur les fables de La Fontaine. L’œuvre a été créé et présentée au Centre Culturel Français de Kinshasa en République Démocratique de Congo, dans le cadre des manifestations internationales de la Francophonie.
Création 2013. La Porte d’ivoire fantaisie théâtrale d’après le conte d’E.T. A. Hoffmann Le Chevalier Gluck Création au Festival Weingarten Musiktage Junger Kunstler le 19 octobre 2013 en Allemagne.
Création 2014. Métamorphine opéra dessiné, pour un ensemble instrumental, trois solistes chanteurs, un chœur d’enfants, un comédien et illustration en temps réel. Création, mai 2014, Alsace
Création 2015. Peintures vivantes et musique originale. Le Petit Homme et les saisons, spectacle pour enfants en collaboration avec l’illustratrice Sherley Freudenreich. Création au Théâtre Jeune Public, Centre Dramatique National de Strasbourg, octobre 2015
En préparation. L’Incroyable Histoire du chien rouge, opéra satirique d’après Cœur de Chien de M. Boulgakov, pour 5 solistes chanteur, un chœur mixte, un narrateur, illustration en temps réel, une marionnette et un ensemble instrumental de 13 musiciens. La Folle Aventure du Major Kovaliov, opéra de chambre d’après Le Nez de Gogol pour un ensemble instrumental de 8 musiciens, un baryton, un comédien et un chœur de 4 sopranos.


Concert «Voyage du printemps» le 22 avril à 19h30. Entrée libre à la limite des places disponibles
Le concert commence à l’heure précise. L’accès des spectateurs retardataires peut être refusé.