image031Des témoignages documentaires, qui font revivre l’itinéraire des expositions des trésors archéologiques, en provenance des Royaumes des Thraces. Au fil des décennies des pièces d’or hors du commun, conservées dans les plus grands musées de Bulgarie, ont été exceptionnellement réunies pour offrir l’image riche de la civilisation des Thraces devant le public des différents pays.
L’histoire commence en 1958, lorsque ces trésors ont impressionné les visiteurs du Musée d’Ethnographie de Neuchâtel en Suisse. Pour la première fois en Europe on commence à parler de ce phénomène – la civilisation desThraces. Paris l’accueille en mai 1974 au Petit Palais. C’est grâce à cette manifestation prestigieuse, que les trésors thraces entreprennent leur voyage à travers le monde. Une équipe des spécialistes bulgares des Archives nationales de Bulgarie, de la Nouvelle Université et de l’Université de bibliothéconomie a effectué des recherches et réalisé cette exposition documentaire: Prof. Valéria Fol, Galina Pindikova, MihaïlTanev et Oleg Konstantinov. Grâce à leur travail et l’apport des premiers chercheursthracologues: Prof. Ivan Venedikov, Prof. Alexandre Fol, Prof. VelisarVelkov, Prof. Georgi Mihaylov, vingt-six tableaux, affiches originales et catalogues sont réunis et mis en valeur dans la galerie de l’Institut culturel bulgare du 1 au 12 avril 2015.
Les ethnies des Thraces font en Europe l'une des plus anciennes civilisations. Le nom Thraces (Traki) apparaît pour la première fois dans le second chant de l’Iliade d'Homère. La période chronologique de l'Iliade est de 1 600 à 1 200 avant notre ère. Le cœur de leur territoire se trouve sur la partie centrale de la péninsule des Balkans - la Bulgarie actuelle, bien que leur présence soit attestée jusqu'en Égypte et en Asie Mineure. Les études sur cette grande civilisation ont été entreprises il y a tout juste quelques décennies.


image032Prof. Dr. Sc., Dr. Valeria FOL est historienne et professeur en histoire ancienne et thracologie, Directrice de l’Institut de recherches dans le domaine du patrimoine culturel et historique à l’Université de bibliothéconomie et science informatiques, chercheur au Centre de Thracologie auprès l’Académie bulgare des sciences. Valeria Fol a écrit plusieurs ouvrages, parmi lesquelles les monographies «La roche, le cheval et le feu. Le début des rites thraces» (1993), «La Sainte oubliée» (1996), « Des monuments mégalithiques et des roches en Thrace Ancienne» (2000), «La Thrace antique. Le silence parle» (2003), «Les topoi de foi de roche dans la région méditerranéenne de l’est et dans le Proche-Orient pendant l’Antiquité» (2007), «Orpheus, le Thrace» (2008). Elle a également participé aux ouvrages collectifs des livres «Le kourker sans masque » (1993), «Feu et musique» (2000), «Thrace Ancienne» (2000), «Bulgaria. Historyretold in brief » (1999), «The Thracians» (2005), «The Deities of the Thracians» (2010), “The Thracian Kings” (2014). Spécialiste de thracologie Valeria Fol était directrice scientifique et commissaire de l’exposition ‘’l’Or des Thraces’’ au Musée Jacquemart-Andrée, à Paris en 2006. En 2010 Valeria Fol a reçu le prix spécial « Pythagore » dans le domaine scientifique du patrimoine culturel par le Ministère de la Culture et le Ministère de l'Éducation et de la Science de Bulgarie (2014).

«Le voyage des expositions thraces à travers le monde » -Exposition

«Les Royaumes des Thraces – au-delà de la légende» -Conférence de Prof. Valeria Fol

 

Institut culturel bulgare

Entrée libre